Les Hommes de nuit 2 - Lily of the valley

0

336

Les Hommes de nuit 2 - Lily of the valley

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 6 points de fidélité.


Romance paranormale

Marie-Laure Viollet

5,68 €

Après avoir été enlevée et violée par Logan, Perle fuit le château et regagne l’Angleterre précipitamment. Honteux, il tente de la sauver et de la transformer pour qu’elle quitte sa condition humaine. Enceinte, elle va perdre le bébé et tomber dans la folie.
Entre complots et manigances, Perle va douter de sa condition, des humains, mais surtout d’elle-même lorsqu’elle entend des pleurs de bébé.
Est-elle devenue folle ? De qui proviennent tous ces dangers ?

Plus de détails

  • Numérique (Epub)

Deux siècles après l’apparition de Luc

Dans un monde occupé principalement de bêtes sauvages s’éparpillaient, çà et là, des humains. Ils vivaient essentiellement en clans, afin de faire face aux dangers occasionnés par les animaux.

Le paysage de cette contrée était constitué de gigantesques forêts. Celles-ci étaient encerclées de falaises dentelées. Elles longeaient les côtes de cette île où venaient s’écraser sans cesse des déferlantes dans un vacarme infernal.

Les humains avaient construit leur village le long de ces escarpements, protégeant ainsi leurs arrières.

Des sortes de huttes faites de branches grossièrement découpées, posées les unes sur les autres, formaient des cabanes. Le dessus composé de grandes feuilles d’arbres servait de toiture. Une dizaine se trouvait ainsi dans une petite clairière adossée en partie à cette muraille.

Des femmes, des enfants et des hommes s’y activaient tous dans une harmonie totale.Les enfants jouaient à courir avec des bâtons, les femmes s’étaient regroupées au centre de ce village. Elles entouraient un énorme feu où des marmites en terre cuite faisaient mijoter le repas du soir. Certains hommes, en cette fin de journée, dépeçaient le gibier de la chasse du jour, d’autres aiguisaient des lances en bronze et de grandes machettes. Seuls quelques-uns se trouvaient en dehors de ce lieu privilégié pour faire le guet.

Depuis quelque temps, dans les villages voisins, des attaques étranges se déroulaient la nuit. Pour une fois, les chefs de clans s’étaient réunis pour discuter cordialement, et non se chamailler à propos des limites de territoire ou de vols de bétails. Le sujet était assez grave, on retrouvait presque tous les matins des gens égorgés, vidés de leur sang, tous sexes et âges confondus, sans parler des sévices subis par les femmes.

Product successfully added to the product comparison!