La pêche aux sortilèges

0

270

La pêche aux sortilèges

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 16 points de fidélité.


Romance paranormale

Nadège Fillion

15,17 €

Les parents de Morgane ont voulu se débarrasser d'elle pour l'été et l’ont envoyée dans un camp de pêche au Domaine du Lac. Alors que sa pire phobie est l'eau, elle tombe dans le lac et croit sa dernière heure venue, mais elle est sauvée de justesse de la noyade par Jasper. Outre son physique parfait, il semble différent et entouré de mystère. Morgane et lui développent immédiatement une attirance l’un pour l’autre, bien qu’ils ne cessent de se disputer. Tels des aimants qui s’attirent et se repoussent, Jasper lui révèle sa véritable nature et Morgane  lui avoue qu’elle aussi est différente.
S’ouvre alors un monde inattendu.

Plus de détails

  • Livre papier
  • Numérique (Epub)

Extrait :

Le bus roulait depuis déjà cinq heures sur des routes cahoteuses. Pendant ce temps, Morgane écoutait de la musique sur son smartphone et regardait des photos d’elle et de ses amies. Comme elles lui manqueraient durant ces huit semaines !
L’adolescente s’en allait dans un camp de vacances à six heures de chez elle au beau milieu de nulle part. C’était un camp de pêche au Domaine du Lac.
La jeune fille soupira en se remémorant les événements des deux derniers mois. Elle s’était blessée à la cheville au beau milieu d’un spectacle de danse de son école.
Morgane était une excellente danseuse de ballet. Sa chute lui avait toutefois coûté cher : ses parents lui avaient interdit d’aller au conservatoire de danse où elle avait envoyé sa candidature avant son accident. En réalité, c’était seulement une excuse et elle le savait. Son père et sa belle-mère avaient toujours voulu qu’elle fasse des études plus poussées, en médecine ou en droit.
Le bus arriva enfin au Domaine du Lac et le réseau fut coupé sur son portable, ce qui lui fit comprendre qu’elle était vraiment dans un endroit perdu. Évidemment, un lac de deux kilomètres de long se trouvait au milieu du camp.
Morgane prit ses bagages et descendit du bus. Elle mit alors les deux pieds dans la boue.
« Cool, soupira-t-elle. Ça commence bien. »
Elle avait déjà les pieds sales, ce qui donnait une bonne idée de l’été qu’elle passerait.
Il avait plu pendant des semaines, laissant les chemins boueux. Le ciel était plutôt gris, comme l’humeur de Morgane.
— Par ici, les jeunes, dit le moniteur. Je vais vous conduire à vos dortoirs.
Morgane ramassa sa valise à roulettes et suivit les autres ou, du moins, elle essaya. On la distança facilement et elle se retrouva derrière tout le monde. Personne n’offrit de l’aider, chacun discutant ensemble d’une voix surexcitée.
Tous, sauf Morgane. Elle était en train de broyer du noir.

Découvrez aussi
Product successfully added to the product comparison!