Nouveauté

Rebel Bikers

0

320

Rebel Bikers

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 15 points de fidélité.


Bikers

Stéphanie Jean-Louis

14,22 €

Chloé Evans fait face à son chagrin comme elle peut. Après la perte de sa mère, son père et elle, décident de tout quitter afin de se reconstruire.
Oui, ils aspirent à une nouvelle vie et arrivent dans une nouvelle ville. Mais il se trouve que celle-ci est dirigée par des personnes auxquelles Chloé et son père ne s'attendaient pas. Des personnes qui leur font comprendre qu'ils ne sont pas les bienvenus.
Pourquoi Chloé et son père sont-ils traités ainsi ? Que cache cette ville ? Et surtout, pourquoi Tony, le chef du gang des motards la déteste-t-il autant ?

Plus de détails

  • Livre papier
  • Numérique (Epub)

Extrait

Je serre les dents, car j’ai vraiment mal. Mais que veulent ces gens à la fin ? Mon père semble discuter avec eux, je souffle et donne un coup de klaxon. Ils doivent être au moins une dizaine sur leurs motos à se la jouer gros durs. Mais moi, mon poignet me lance, alors pourquoi perd-on du temps, bon sang ?
J’ai eu beau klaxonner, personne n’a bronché. À bout de nerfs, je sors de la voiture et m’arrête devant la bande de motards. Ils m’observent tous. Mon géniteur, sur ma droite, discute avec l’un d’eux, je suppose que c’est le chef du groupe. Ses yeux sombres regardent mon père avec méfiance. Grand, mince, tatoué dans le cou, un bandana rouge recouvrant ses cheveux, il porte une barbe poivre et sel de plusieurs jours. Les traits de son visage sont marqués, et il doit avoir la quarantaine, tout comme mon père. En prime, la panoplie du petit motard l’accompagne. Jeans, boots, et veste en cuir. Mon regard bifurque vers les autres qui ont l’air d’avoir son âge, sauf deux d’entre eux. Beaucoup plus jeunes, en train de discuter à l’écart. Une fille et un garçon, sûrement du même âge que moi. Sans doute à la faculté ou dans la vie active, mais pas lycéens.
— Papa, peut-on y aller maintenant ?
J’ai carrément coupé la parole à l’homme qui est en train de s’adresser à mon père et je me sens rougir quand ses yeux noirs me fixent.

Découvrez aussi
Product successfully added to the product comparison!