Nowhere to love

0

282

Nowhere to love

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 15 points de fidélité.


New Adult

Sissie Roy & Dydie Pearl

14,22 €

Quatre ans auparavant, Adam Smith avait un avenir prometteur, pilote de Nascar, fiancé à Beth, celle qu’il aimait depuis des années. Sa vie prend un tournant à 360 degrés lorsque, dans un accident de voiture sur un circuit, Beth meurt. Adam se croit responsable et abandonne la course.
Avec Andrew, son meilleur ami, ils déménagent à Portland et ouvrent un garage où ils réparent des voitures de luxe. Pendant de longues années, sa vie est chaotique entre les soirées, l’alcool, les filles et son humeur grincheuse. Un jour, Cléo, la petite sœur de Beth, croise les deux amis dans un restaurant. Pour aider Andrew, elle accepte de le remplacer au pied levé dans une course de rue illégale à travers les États-Unis, de Portland jusqu’à Los Angeles, un prix de plusieurs centaines de milliers de dollars est en jeu.
Entre mensonges, tromperies et cachotteries, Adam restera-t-il insensible au charme de Cléo ?
S’ils gagnent la course, que gagneront-ils vraiment ? L’amour ou un paquet d’ennuis ?

Plus de détails

  • Livre papier
  • Numérique (Epub)

Extrait :

Ça va faire quatre ans, mais je n’y arrive pas, j’ai toujours cette culpabilité qui me ronge de jour en jour, elle me détruit, me brise, et même si me bourrer la gueule ne change rien, cela m’anesthésie le temps de quelques heures, et je profite de chaque répit que la vie m’offre.
J’enfile ma combinaison et enroule les manches autour de ma taille pour m’atteler à la réparation de la Corvette C8 qu’un client régulier, M. Simon, nous a déposée la semaine dernière, la livraison est arrivée hier. Il n’est pas facile de trouver des pièces d’origine pour de tels bijoux. Je refuse de remettre des modèles de substitutions pour de si beaux bolides. Ces bagnoles méritent ce qu’il y a de meilleur et, lorsque le propriétaire est prêt à payer, je ne vois pas pourquoi on s’en priverait.
Je n’ai pas dû voir le temps défiler, car je suis surpris d’entendre Andrew passer les portes, il me cherche du regard et son sourire s’éclaire quand il me voit.
— Salut, mec, je ne pensais pas que tu viendrais bosser après la soirée d’hier, ricane-t-il.
— Je ne suis pas une petite nature comme certains qui finissent par vomir sur les pieds de la nana qu’ils veulent baiser, le taquiné-je en me moquant ouvertement de lui.
— Putain, ne reparle plus jamais de cet incident, puis bon, j’ai quand même fini par la sauter, déclare-t-il en éclatant de rire.
Je souris moi aussi parce qu’Andrew est la seule constante stable de ma vie, il était là quand toute cette merde m’est tombée dessus, quand j’ai tout perdu, il ne m’a jamais lâché et toujours soutenu.
Il me tend un café et s’appuie contre la voiture, je comprends qu’il a envie de me parler de quelque chose, mais je le sens hésitant.
— Vas-y, accouche, asséné-je brusquement.
— Ne penses-tu pas qu’il serait temps de reprendre le cours de nos vies ? Ça fera quatre ans dans deux jours, Beth n’aurait jamais accepté que tu abandonnes et tu…
— Ferme ta putain de grande gueule, tu ne sais rien de ce qu’elle aurait aimé, crié-je avec un regard noir en le plaquant contre le mur. Elle n’est plus là !
Je hurle, car j’ai mal, je m’en prends à lui de la pire des façons, mais je m’en fous, j’ai besoin de déverser cette peine qui me broie de l’intérieur.
— Elle était mon amie aussi, tu n’as pas le monopole de la tristesse, Adam, merde ! grogne Andrew.

Découvrez aussi
Product successfully added to the product comparison!