Nouveauté

Devil's Punisher 1 - Bikers Anatomy

0

264

Devil's Punisher 1 - Bikers Anatomy

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 15 points de fidélité.


Bikers

Alice Adler

14,22 €

Ava est une poupée brisée. Sa vie tient plus du parcours du combattant que de la sinécure. Elle n’a qu’un rêve : devenir médecin. Mais alors qu’elle s’apprête à toucher du doigt son objectif, elle va croiser la route de Logan et rien ne va se passer comme elle l’avait imaginé.
L’amour triomphera-t-il malgré les épreuves et les obstacles qui les attendent ? Est-il possible de s’aimer quand tout semble être contre vous ? Ava et Logan devront se battre et faire les bons choix.

Plus de détails

  • Livre papier
  • Numérique (Epub)

Extrait :

Déjà huit ans que je vis ici. Je squatte, contre un loyer modeste, l’appart délabré de ma meilleure amie Lizzy. C’est en partie grâce à elle que j’ai atteint mon but. Lorsqu’elle m’a tirée de sous le pont où je vivais, j’étais désespérée au point de vouloir mourir. Elle m’a permis de retrouver le chemin du lycée, puis m’a aidée à dégotter un job. Avec son soutien, j’ai pu économiser un peu et décrocher un prêt étudiant pour réaliser mon rêve.
Ce soir, nous arrivons au Gogo Honey, la boîte de strip où je bosse cinq soirs par semaine depuis mes seize ans. Strip-teaseuse est un job ingrat, dangereux et avilissant par excellence, mais je n’étais pas en position de faire la fine bouche. Heureusement, avec Lizzy à mes côtés, c’est plus facile. Nous nous protégeons mutuellement et notre complicité allège notre tâche.
Alors que je m’apprête à garer la poubelle qui me sert de bagnole, je me rends compte qu’une bande de bikers squatte la seule place de parking du personnel encore disponible. Leurs bécanes portent l’emblème des Devil’s Punisher, un des gangs de la région. Sans hésiter, j’ouvre la vitre et sors la tête par la fenêtre pour leur demander de dégager. Sans résultat. Mon sang commence à bouillir. J’en ai vu d’autres, ce n’est pas une bande de branleurs en tricycles qui va m’impressionner.
Je fais vrombir le moteur et avance de quelques à-coups menaçants. Les mâles se révoltent, me traitant de foldingue et autres noms d’oiseaux.
— Ava, laisse tomber, dit Lizzy. On n’a qu’à se garer ailleurs.
Je m’apprête à lui répondre qu’il est hors de question que je laisse ma place à ces débiles, quand on frappe à la portière.
— Bonsoir, beauté ! On peut vous venir en aide ?
Accoudé au rebord de la fenêtre, un mec magnifique, mais typiquement arrogant, me caresse de ses yeux verts rayonnants.
Il sort d’où, celui-là !
Il a de beaux cheveux châtains en bataille, une peau dorée par le soleil. Sur ses bras, une foule de tatouages se dispute une place de choix sur sa musculature bien dessinée. Et, détail que j’adore chez un mec, il arbore une légère barbe de trois jours que je rêve déjà de voir se frotter sur ma peau.
Je déglutis difficilement, cherchant quoi dire. À côté de moi, Lizzy est morte de rire.
— On voudrait juste pouvoir se garer pour aller bosser, craché-je, venimeuse et irritée par son air moqueur.
Sans une réponse, il se dirige vers la bande de motards, me laissant admirer le reste de son anatomie. Lui ne porte pas le logo du club sur son blouson, pourtant, il les connaît visiblement très bien.

Découvrez aussi
Product successfully added to the product comparison!