Le souffle des ténèbres

0

178

Le souffle des ténèbres

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 13 points de fidélité.


Thriller horrifique

Frédéric Livyns

12,32 €

Bryan et Suzy se rendent en Bretagne afin de se ressourcer.
À proximité d’un étrange village que Bryan ne connaît qu’à travers les récits de son grand-père, ils découvrent les ruines d’un vieux château qu’aucune carte ne mentionne, mais que tous les villageois paraissent craindre.
Ils décident d’ignorer les avertissements et, animés par la curiosité, entreprennent de s’y rendre. Ils vont bien malgré eux réveiller la force maléfique qui y sommeillait.
Un huis clos surprenant oscillant entre légendes bretonnes et fantastique contemporain.


Plus de détails

  • Livre papier
  • Numérique (Epub)

FINALISTE DANS LA CATÉGORIE MEILLEUR ROMAN FRANCOPHONE DU PRIX MASTERTON 2013.

Extrait :

Le silence m’englobe. Imposant. Étouffant. Malgré la forêt proche, aucun son ne me parvient. Les animaux attendent sans bruit que quelque chose se passe. À moins qu’ils n’aient tous fui. Conscients de ce qui se tapit dans l’ombre du château, ils ont déserté le sécurisant feuillage des arbres.
Je le sens. Lourd et noir. Composé des milliers de péchés enchevêtrés qui lui ont donné substance. Il sait que je suis là. Je suis son témoin. L’observateur de son nouvel avènement.
« Viens me rejoindre, me susurre-t-il. Viens voir comme je suis devenu puissant ! Aucun des tiens n’a réussi à me chasser ! Je suis là ! J’attends mon heure. Et elle arrive ! Proche. Si proche. Ne la sens-tu pas ? »
Je n’arrive pas à faire taire cette vilaine voix dans mon esprit. Elle me berce, m’enivre autant qu’elle m’effraye. Malgré moi, j’avance. Je traverse le vieux pont-levis branlant qui enjambe les douves depuis longtemps asséchées. Un liquide poisseux et rouge sang provenant des mâchicoulis tombe sur le sol. J’en détourne le regard et, contre mon gré, reprends ma progression. Je franchis les ruines éparses de la courtine et m’arrête au centre de la cour. Les meurtrières sont autant d’yeux malveillants me fixant. Ils me scrutent, moqueurs.

Découvrez aussi
Product successfully added to the product comparison!