Maxime Morin

Né en 1981 à Nice, c’est sur le tard que je découvre le monde riche et captivant de la lecture. Éclectiques, mes préférences vont aux romans historiques et fantastiques, sans oublier le thriller. Son approche ludique, à savoir résoudre l’énigme, m’a dès le début fasciné. Cependant, il n’est pas rare d’être déçu de certaines fins, souvent trop attendues, précipitées ou en deçà du reste de l’intrigue.

C’est ce postulat qui a motivé mon passage à l’écriture à l’âge de trente ans, tel un défi. Produire un roman, dont moi, lecteur, serais incapable de deviner le final. Une apothéose à la fois déroutante et éclatante, promesse qui a permis à Veux-tu dîner avec moi de voir le jour. Ce thriller, paru aux éditions de Mortagne à compte d’éditeur, a été publié au Québec en octobre 2017, puis en Europe en mai 2018, et rencontre un joli succès auprès de tous les amateurs de vrais romans à suspense, férus d’émotions et d’écritures percutantes.

En mai 2018, je collabore avec un ami et photographe de talent, Anthony Lipari, pour créer un livre photo-texte intitulé Reviviscences, publié à compte d’éditeur, aux éditions Underground. Une multiplicité de genres littéraires (fable, épistolaire, et conte moderne) mis en lumière par des photographies singulières. Un nouveau concept reposant sur une alchimie entre le lisible et le visible, universel et profondément humain.

Mon troisième thriller, Nous ne gagnerons pas cette guerre, prend en toile de fond l’attentat terroriste du 14 juillet 2016 à Nice, Promenade des Anglais, dont une partie de ma famille a été témoin. L’intrigue narre la survenance d’un second attentat quelques heures après, au sein d’une crèche municipale. Nation abasourdie par le carnage, impuissance des autorités, population meurtrie dans sa chair, un homme va s’opposer à la barbarie. Et devenir le sacrifice désigné d’une guerre entre conspiration globale et monde en sursis.

 

Product successfully added to the product comparison!