Mieux vaut prendre la fuite !

0

490

Mieux vaut prendre la fuite !

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 19 points de fidélité.


Feel Good

Vera Anne Robin

18,01 €

Effrontément trahie par son fiancé, et après s’être rendu compte que le patron de la prestigieuse banque privée qui l’emploie était un escroc, Alexie saisit la chance inespérée d’un nouveau départ en acceptant un poste d’assistante de production dans le milieu du cinéma. Avant de quitter Paris pour Hollywood, prête à laisser derrière elle tout ce qui faisait sa vie, elle fait une rencontre aussi inattendue que torride avec Nicolas, un brillant entrepreneur. Mais prise de panique en découvrant son identité, elle le quitte au petit jour sans un mot.

Plus de détails

  • Livre papier
  • Numérique (Epub)

Extrait :

Après des mois de cour effrénée, Josh s’était peu à peu installé chez elle et, petit à petit, il avait arrêté de se comporter comme si la moindre des paroles de Lexie était sainte. Il portait moins d’attention à ses histoires de boulot et, bref, au bout de deux ans, tous les deux s’étaient installés dans une routine.
À cette époque, ça se passait de moins en moins bien à la banque, Lexie s’était rendu compte d’un tas d’erreurs dans les comptes et, quand elle avait voulu en parler à Bernard, il lui avait dit de cesser de se comporter comme une « mademoiselle parfaite » si elle voulait conserver son job.
— Vous n’êtes pas inspecteur des finances que je sache ?! Votre boulot, c’est les portefeuilles de nos clients, alors faites-le !
Sans s’en rendre compte, toute la joie que Lexie avait éprouvée à l’idée de bosser dans cette boîte s’était dissipée peu à peu et celle de vivre avec un mec aussi.
Josh était un scientifique, il bossait pour une grosse société pharmaceutique qui fabriquait des médicaments, qui en créait aussi de nouveaux, il passait parfois des heures en labo à faire des tests et des études interminables.
Alexie avait trouvé cela très louable dans les premiers temps, elle l’avait idéalisé, l’imaginant comme un génie qui ferait une grande découverte.
La vérité était moins rose, en fait, elle s’en était rendu compte avec le temps : Josh détestait son boulot, il se croyait plus intelligent que tous ses collègues, qu’il lui décrivait comme une bande d’incultes qui avaient eu leur diplôme dans une pochette-surprise.
Le fait que son chef soit une nana semblait lui poser un vrai problème. Au début, il lui parlait d’elle en des termes retenus, disant qu’à son avis elle n’était pas la bonne personne pour ce poste (c’était lui). Par la suite, Lexie avait bien compris que son seul tort aux yeux de Josh était qu’elle avait eu la promotion et pas lui et qu’elle était une femme.
Mais, encore une fois, elle faisait taire la petite voix, la petite Lexie assise sur une de ses épaules, celle qui était réaliste et cynique, celle qui lui ressemblait vraiment, pas cette espèce de robot qu’elle était devenue. Elle lui disait : « C’est un gros con, largue-le et vire-le de notre appart ! »

Découvrez aussi
Product successfully added to the product comparison!